Guide du CBD pour les débutants

0
293
guide cbd

Le cannabidiol (CBD) est l’un des principaux agents médicinaux de la plante de cannabis. Voici tout ce que vous devez savoir sur le CBD, comment il fonctionne et comment l’utiliser vous-même.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est l’abréviation de cannabidiol, un composé présent dans les plantes de cannabis, mais généralement dérivé du chanvre, qui, contrairement à sa cousine la marijuana, contient peu ou pas de THC, l’ingrédient psychoactif. L’une des qualités les plus importantes du CBD est donc son absence de psychoactivité.

Lorsque l’on parle de cannabis, surtout ces dernières années, on fait la distinction entre le CBD et la marijuana, pour plusieurs raisons :

  • Le CBD est légal en France désormais ;
  • Le CBD vous détend et vous procure un sentiment de bien-être, sans les effets « planants » de la marijuana.
  • L’effet du THC peut durer des heures.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, le cannabidiol ne doit pas être considéré au niveau international comme une drogue. Le Comité d’experts de l’OMS sur la pharmacodépendance a conclu que ce composé chimique ne présente aucun risque de dépendance ou d’abus. Bien que l’OMS ne recommande pas officiellement l’huile de cannabis à des fins médicinales, l’organisation reconnaît que ce composé a un effet thérapeutique sur les crises d’épilepsie et les affections connexes.

Quels types de produits à base de CBD existe-t-il ?

L’utilisation d’huile de CBD brute peut être une pierre d’achoppement en raison de son goût, que beaucoup de personnes décrivent comme pâteux. D’autres personnes préfèrent fumer ou vaporiser l’huile, alors qu’il est préférable de donner du CBD à vos enfants ou à votre animal de compagnie sous forme comestible, comme des bonbons ou de la nourriture pour animaux.

Il existe de nombreux types d’huile de CBD disponibles sur le marché, mais la plus grande différence entre eux serait la vitesse d’absorption des doses dans le sang. Dans la plupart des cas, le CBD est fumé au moyen de cristaux de CBD, de dabs ou, dans des cas extrêmes, de bourgeons de CBD.

D’autres façons de consommer l’huile de CBD sont orales et sublinguales, c’est là que les huiles et les teintures brillent. Il existe différents types d’huile de chanvre CBD, il y a celles mélangées avec de l’huile de graines de chanvre, de l’huile d’olive et d’autres huiles qui ont pour fonction de protéger la teinture CBD pendant son voyage dans le système digestif. Sans ces huiles, le cannabidiol serait digéré par les acides gastriques dans l’estomac et n’aurait aucun effet.

Comment le cannabidiol interagit-il avec l’organisme et quels sont ses bienfaits ?

huile cbd

Les plus de 60 cannabinoïdes propres au genre végétal Cannabis interagissent avec notre organisme par le biais d’un réseau de neurones appelé système endocannabinoïde. Le système endocannabinoïde est présent dans tout le corps. Et il est chargé de récepteurs qui se lient aux cannabinoïdes que vous mettez dans votre sang lorsque vous consommez de l’herbe. Et ce sont les interactions chimiques de ces liaisons qui créent un vaste ensemble de réactions dans votre corps.

Voici un aperçu des études les plus importantes et des résultats les plus prometteurs sur l’importance médicale du CBD :

  • Traitement des crises d’épilepsie

L’une des plus importantes études sur le CBD jamais publiées est une étude révolutionnaire sur l’efficacité de l’utilisation du CBD comme traitement de l’épilepsie.

En 2012, des chercheurs de la British Epilepsy Association ont publié un article intitulé « Le cannabidiol exerce des effets anticonvulsivants dans des modèles animaux de crises du lobe temporal et de crises partielles. ». Leur conclusion ? Les preuves soutiennent fortement le CBD comme candidat thérapeutique pour un large éventail d’épilepsies humaines.

  • Soulagement de la douleur

Le cannabis médical est en passe de devenir la meilleure option aux analgésiques délivrés sur ordonnance, tels que les opioïdes. En général, le pouvoir antidouleur de la marijuana provient principalement de son cannabinoïde psychoactif, le THC. Cependant, le cannabidiol est aussi un puissant antidouleur. En 2015, l’étude la plus importante pour découvrir les effets antidouleur du CBD a été menée. Dans cette étude, les chercheurs ont comparé le cannabidiol à la morphine. À leur grande surprise, le CBD fonctionne bien en combinaison avec la morphine et contrecarre les effets secondaires risqués de cette dernière. Cela signifie que le cannabidiol peut aider à traiter les états douloureux aigus, ainsi que des avantages à plus long terme.

  • Réduction de l’inflammation chronique et aiguë

Le cannabis est largement reconnu comme un traitement de l’inflammation. Le mérite en revient à la fois au THC et au CBD, mais le cannabidiol possède des propriétés anti-inflammatoires particulières.

Plus précisément, le cannabidiol se lie au système endocannabinoïde pour produire une réponse qui réduit l’inflammation nerveuse. C’est une autre de ses qualités « neuroprotectrices » et l’une des principales raisons pour lesquelles le CBD est un traitement si efficace des maladies neurologiques.

  • Aide, encore à confirmer, dans le traitement de certains troubles mentaux

Le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) est répandu, notamment parmi les militaires, les réfugiés ou les victimes d’attentat. Les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes d’en souffrir. Trouver un traitement abordable, sûr et fiable pour le SSPT aurait un impact profond sur la vie de millions de personnes chaque année. À cet effet, une étude de 2013 a révélé que le cannabidiol aurait la capacité d’aider les personnes à oublier leurs souvenirs traumatiques.

L’huile de CBD est-elle légale en France ?

La législation française est conservatrice en ce qui concerne la consommation et la possession de cannabis. Il est étrange que notre pays ne dispose toujours pas d’un programme de cannabis médical.

L’huile de CBD ne contient pas suffisamment de THC (la substance responsable de l’effet cérébral ou « high ») pour être psychoactive. Par conséquent, le gouvernement français autorise l’utilisation et la vente de produits à base de CBD dans le pays. La Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Comportements Addictifs (MILDECA) a précisé dans un nouvel arrêté de 2021 qu’il n’est autorisé que si :

  • Le taux de THC est inférieur ou égal à 0,2 %.
  • Les produits sont fabriqués à partir de types de plantes de chanvre approuvés (faible teneur en THC).

Le 9 octobre 2020, le ministre de la Santé Véran a annoncé un décret autorisant le premier essai du cannabis à usage thérapeutique. Cet essai, qui porte sur un total de 3 000 patients hospitalisés dans un environnement hautement contrôlé et restreint, devait commencer en septembre 2020, mais a ensuite été reporté à janvier 2021. La consommation de marijuana fumée a été exclue de l’étude, au profit des huiles de cannabis, des capsules et de la vaporisation de bourgeons séchés. L’échantillon de l’essai ne comprend que des patients souffrant de maladies graves, telles que l’épilepsie, les douleurs neuropathiques, les effets secondaires de la chimiothérapie ou des soins palliatifs, et la sclérose en plaques.

Le but de l’essai n’est pas de déterminer l’efficacité thérapeutique du cannabis, mais d’évaluer la faisabilité de la chaîne d’approvisionnement en cannabis, c’est-à-dire la prescription, la délivrance, l’approvisionnement et le suivi.

On estime qu’entre 300 000 et un million de patients français pourraient bénéficier de médicaments à base de cannabidiol. Comme il n’est pas possible de leur délivrer une ordonnance médicale, le gouvernement craint que ces patients ne se tournent vers le marché noir pour acquérir le produit, d’où l’intérêt d’aménager la législation rapidement.

L’utilisation de l’huile CBD est-elle sûre ?

L’huile de CBD offre de nombreux avantages, mais cela n’implique pas l’absence d’effets indésirables, même si, pour être honnête, ils se produisent dans de rares cas.

Le CBD peut causer :

  • La bouche sèche, car le CBD affecte les récepteurs responsables de la production de salive. Cela n’est pas préjudiciable à la santé, mais ne peut que causer de l’inconfort.
  • Baisse de pression ou fatigue si elle est prise en grande quantité.
  • Vertiges, maux de tête et diarrhées, bien que ceux-ci soient très rares et liés à une réaction de l’organisme à la substance.
  • Somnolence
  • Perte d’appétit

S’il est utilisé à la bonne dose et par voie orale, le CBD ne présente pas de risque pour la santé. Cependant, il est possible que des doses excessives puissent causer des dommages au foie.

En ce qui concerne l’utilisation du cannabidiol par voie topique ; en crème, les informations sont insuffisantes pour mettre en garde contre les effets secondaires.

Contre-indications et précautions particulières

Afin d’éviter d’éventuels effets indésirables, il est nécessaire d’expliquer à quel type de patients ce médicament est contre-indiqué, ainsi que les précautions particulières à prendre lors de son utilisation.

Il est contre-indiqué :

Chez les femmes enceintes. Le cannabidiol n’est pas sûr pendant la grossesse ou l’allaitement.

Chez les enfants. Par conséquent, nous vous recommandons de consulter votre médecin de famille afin de ne pas exposer la santé de votre enfant.

Chez les patients souffrant d’une maladie du foie qui doivent consommer des doses plus faibles de CBD. Il est de la plus haute importance d’éviter l’automédication. Pour les patients atteints de la maladie de Parkinson, l’utilisation de ce médicament n’est pas recommandée, car elle peut aggraver la maladie. Il est important de rappeler que les études cliniques manquent encore pour assurer l’efficacité de ce médicament dans ce type de pathologie.

Chez les personnes utilisant des compléments alimentaires, certaines plantes médicinales et certains médicaments, car il peut causer des effets secondaires importants, une somnolence excessive ou des étourdissements.

0/5 (0 Reviews)
Claire est une grande passionnée de tout ce qui touche à la santé, à la beauté et aux régimes. Lorsqu’elle analyse les produits et les régimes existants sur le marché, elle ne prend pas tout pour argent comptant, mais essaie au contraire de faire une synthèse globale de ses recherches et expériences, en réunissant la théorie et la pratique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here